Naissance :

18 mai 1896

(Oakville, Ontario)

Décès :

4 février 1971

Études :

MD, University of Toronto (1924)
Spécialisation en psychiatrie, Yale University (1931)

Prix et distinctions :

1967 : Compagnon de l’Ordre du Canada

1963 : Fellow émérite, American Psychiatric Association

Voir toutes les distinctions
Picture of Brock Chisholm

Défenseur de la santé mentale et chef de file mondial dans l’établissement de structures de santé internationales

Portrait of Brock Chisholm

Premier directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, il est devenu « médecin du monde »

Dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, un nouvel engagement à l’égard de la coopération internationale a contribué à la création des Nations Unies et de l’une de ses plus grandes agences, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a depuis été à l’avant-garde des efforts de promotion de la santé et du bien-être partout dans le monde. Le major général canadien, G. Brock Chisholm, MD, l’un des fondateurs de l’OMS, en a été le premier directeur général de 1948 à 1953, alors que le monde luttait pour se remettre de la dévastation causée par la guerre et des défis posés par le choléra en Égypte et le paludisme en Grèce et en Sardaigne, et par la tuberculose et les besoins urgents en matière d’hygiène, de soins maternels et infantiles et de santé publique dans le monde entier.

Faits saillants

Il a établi la première pratique psychiatrique privée de Toronto au plus fort de la Dépression, acceptant des « paiement en nature » de ses patients qui ne pouvaient pas payer en espèces

Durant la Seconde Guerre mondiale, il a été directeur général des Services médicaux, le poste médical le plus élevé de l’Armée canadienne

Il est devenu sous-ministre de la Santé du Canada au sein du nouveau ministère de la Santé nationale et du Bien-être social du pays

Sa définition de la santé – un état de bien-être physique, mental et social complet – et non simplement l’absence de maladie ou d’infirmité, est utilisée dans les statuts de l’OMS

Il a été un critique convaincu des dangers de la guerre nucléaire, et l’un des premiers à mettre en garde contre la pollution industrielle et la croissance démographique incontrôlée

Il était un penseur farouchement indépendant ayant des opinions bien arrêtées sur l’éducation des enfants et la justice sociale

Historique professionnel

Répercussions sur la vie aujourd’hui

Le Dr Chisholm a joué un rôle déterminant dans la création de l’une des plus importantes organisations internationales en santé, l’OMS. Depuis sa fondation, l’OMS a lancé des initiatives en santé maternelle et infantile, nutrition, assainissement de l’environnement, santé mentale et santé publique, pour ne nommer que quelques domaines où elle intervient au bénéfice de milliards de personnes dans le monde. La définition de la santé adoptée par le Dr Chisholm et son leadership en promotion des soins de santé dans le monde au-delà des frontières ont eu une incidence sur d’innombrables vies et ont aussi contribué à l’adoption d’une approche plus holistique éclairée du bien-être de la population mondiale.

Picture of Brock Chisholm

2019

  • Intronisation de G. Brock Chisholm au Temple de la renommée médicale canadienne

    Montreal (Québec)

  • Participe au premier d’une série de séminaires sur les dangers des armes nucléaires à Pugwash, en Nouvelle-Écosse

    Cette série a reçu le prix Nobel de la paix en 1995.

  • En novembre, 79 États acceptent la Constitution de l’OMS

    La Constitution proclame que la santé de tous les peuples est fondamentale pour parvenir à la paix et à la sécurité.

  • Le Dr G. Brock Chisholm devient le « médecin du monde » lorsqu’il est nommé premier directeur général de l’OMS

    Il occupe ce poste jusqu’en 1953.

  • Les Nations Unies nomment le Dr Chisholm secrétaire exécutif d’une commission d’experts de 16 personnes chargée de créer l’Organisation mondiale de la santé

  • Nommé sous-ministre de la Santé du Canada au sein du nouveau ministère fédéral de la Santé nationale et du Bien-être social

  • Brock Chisholm devient directeur de la sélection du personnel de l’Armée canadienne et introduit la dimension de santé mentale comme élément du recrutement et de la gestion

    Son modèle d’évaluation a par la suite été adopté par les forces américaines et britanniques.

1941

Il s’est rendu compte que la santé n’était pas l’enjeu d’une seule nation, mais celui du monde entier.

Ressources supplémentaires :