Naissance :

26 octobre 1954

(Woodstock, Ontario)

Études :

MD, University of Toronto (1978);

DPhil, Hertford College, Oxford (1983)

Prix et distinctions :

2011 : LL.D. honorifique, Université Western

2010 : Doctorat honorifique, Université du Manitoba

Voir toutes les distinctions
picture of David Naylor

Promoteur de la recherche médicale au Canada et amélioration de son application dans les établissements de santé

David Naylor

Un défenseur influent de la recherche médicale et de l’excellence en prestation des services de santé au Canada

Médecin et scientifique accompli, le Dr C. David Naylor, ancien doyen de la Faculté de médecine et président émérite de l’Université de Toronto, est largement reconnu pour ses contributions visionnaires et influentes en recherche, éducation, administration et politiques de santé. David Naylor a travaillé inlassablement à l’amélioration de l’envergure, du financement et de l’organisation de la recherche en santé. Il a joué un rôle indispensable dans la conciliation entre les obligations du gouvernement et la prestation de soins médicaux fondés sur de rigoureuses données de recherche au Canada.

Faits saillants

Auteur ou coauteur de plus de 300 publications savantes couvrant de multiples domaines médicaux

Sous sa direction, l’ICES a été le premier institut au Canada à évaluer les données administratives pour mesurer la qualité des soins

Coauteur du rapport influent de la Commission internationale sur l’éducation dans les professions de la santé pour le 21e siècle

Conseiller principal auprès de la Commission de restructuration des services de santé de l’Ontario

Nommé par le gouvernement du Canada comme président du Groupe consultatif national sur l’innovation en soins de santé

Historique professionnel

Répercussions sur la vie aujourd’hui

Les diverses contributions du Dr Naylor ont mené à une amélioration et à un renforcement des soins de santé à l’échelle nationale et internationale. Son travail a permis de surmonter des difficultés associées à la prestation globale des services de santé dans un contexte mondial et a fait progresser considérablement la cause de la science médicale dans les services offerts aux Canadiens et à la communauté internationale.

Picture of David Naylor

2022

  • David Naylor Induction

    Intronisation de David Naylor au Temple de la renommée médicale canadienne

    Hamilton, Ontario

  • Nommé par la ministre fédérale de la Santé Rona Ambrose, le Dr Naylor devient président du Comité consultatif sur l’innovation en soins de santé

  • Leadership à l’Université de Toronto

    Le leadership du Dr Naylor en matière de politiques de santé et d’innovation continue de gagner de l’attention et du respect. En avril 2005, il devient recteur de l’Université de Toronto.

  • La création de l’Agence de la santé publique du Canada

    Leadership en développement organisationnel, Politiques de santé, Santé publique, promotion de la santé et représentation

    Peu après le début de l’épidémie de SRAS au Canada, le Dr Naylor est nommé président du Comité consultatif national sur le SRAS et la santé publique. Ce comité a été le catalyseur de la création de l’Agence de la santé publique du Canada.

  • À la création des Instituts de recherche en santé du Canada, en 2000, le Dr David Naylor en devient le premier gouverneur

    Leadership en développement organisationnel, Politiques de santé, Santé publique, promotion de la santé et représentation

  • Leadership à l’Université de Toronto

    Le Dr Naylor est nommé doyen de la Faculté de médecine.

  • Le Dr Naylor devient le premier directeur général du célèbre Institute for Clinical Evaluative Sciences (ICES)

    Leadership en développement organisationnel, Politiques de santé, Santé publique, promotion de la santé et représentation

    Grâce à son leadership au cours des sept années suivantes, l’ICES est devenu le moteur du soutien et de l’expansion de l’utilisation de la médecine factuelle partout au Canada.

  • Contexte historique

    Le renom du Dr Naylor en leadership sur les politiques de santé repose notamment sur son utilisation du contexte historique. En 1986, il publie Private Practice, Public Payment: Canadian Medicine and the Politics of Health Insurance, 1911-1966.

1986

Il est implacable dans sa conviction que nous pouvons faire mieux.