Naissance :

9 mars 1958

(Winnipeg, Manitoba)

Études :

MD, University of Manitoba (1983)
PhD, University of Manitoba (1996)

Prix et distinctions :

2015 : Prix Eduardo Bruera en médecine palliative, Société canadienne de soins palliatifs

2015 : Officier de l’Ordre du Canada

Voir toutes les distinctions
Picture of Harvey Chochinov

Il a façonné le paysage des soins palliatifs dans le monde entier

Chochinov, Harvey Max portrait

Un champion de la dignité et de la personnalisation des soins de fin de vie

Le Dr Harvey Max Chochinov, professeur distingué de psychiatrie à l’Université du Manitoba et scientifique principal à l’Institut de recherche en oncologie et hématologie de Cancer Care Manitoba, est l’un des promoteurs les plus innovateurs et les plus influents au monde de l’amélioration et de l’expansion des soins palliatifs dans de multiples dimensions de maladies qui limitent la vie ou y mettent fin. Les travaux de pionnier du Dr Chochinov ont permis de faire progresser considérablement la reconnaissance et le traitement efficaces de la détresse en fin de vie, de la dépression, du désir de mort et de la vulnérabilité. Ses recherches empiriques fournissent des lignes directrices pour les soins palliatifs et les interventions psychosociales qui préservent la dignité. Au cours de sa carrière, le Dr Chochinov a rejoint des dizaines de milliers de personnes avec son approche affirmative de la thérapie dans la dignité. 

Faits saillants

Il est reconnu dans le monde entier comme un expert de premier plan des répercussions psychosociales et spirituelles de la maladie terminale

Son étude « Patient Dignity Question Study » a été nommée parmi les meilleures recherches financées par la Société canadienne du cancer en 2013

Il a codirigé la rédaction du Handbook of Psychiatry in Palliative Medicine (Oxford University Press) et du journal Palliative and Supportive Care (Cambridge University Press)

Il a publié plus de 250 articles et offert de la formation sur la prestation de la thérapie dans la dignité partout dans le monde

Des gouvernements du monde entier ont fait appel à son expertise sur les questions de l’euthanasie et de l’aide à mourir dans les soins médicaux en établissement

Il demeure voué à un empirisme rigoureux, dans un cadre de profonde humanité

Historique professionnel

Répercussions sur la vie aujourd’hui

Le travail hautement respecté et fréquemment cité du Dr Chochinov contribue à faire en sorte que notre gestion médicale des derniers moments de la vie ne néglige pas le contrôle de la douleur et ne porte pas atteinte à la dignité des patients et de leur famille. De plus, les efforts du Dr Chochinov ont permis aux patients, aux familles et aux professionnels de la santé d’avoir un meilleur accès aux ressources en soins palliatifs. Chaque année, plus de 1,6 million de personnes de quelque 200 pays du monde consultent le Portail palliatif canadien, qui rejoint des personnes de régions éloignées et rurales où l’accès aux soins palliatifs est limité.

Picture of Harvey Chochinov

2021

  • Intronisation de Harvey Max Chochinov au Temple de la renommée médicale canadienne

    Cérémonie virtuelle (devait à l’origine avoir lieu à Vancouver, C-B.)

  • En juillet 2015, le gouvernement fédéral nomme le Dr Chochinov à la présidence du Comité externe sur les options de réponse législative à Carter c. Canada

    Soins aux patients

    Par la suite, il est invité à témoigner devant le Comité permanent de la justice et des droits de la personne de la Chambre des communes et le Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles.

  • Le Dr Chochinov publie Dignity Therapy: Final Words for Final Days (Oxford University Press)

    Soins aux patients

    Le livre est une méditation magnifique sur la mortalité humaine et un plan pour l’intervention palliative élaboré par le Dr Chochinov et ses collègues de recherche.

  • Reconnu comme un chef de file innovateur dans son domaine, le Dr Chochinov est nommé président du Comité permanent d’éthique des IRSC

    Il occupe ce poste pendant sept ans.

  • La province du Manitoba et l’Université du Manitoba créent une chaire de recherche du Canada en soins palliatifs

    Le Dr Chochinov est nommé à ce poste et fait de l’Université un centre d’excellence en recherche sur les soins palliatifs.

  • La province du Manitoba et l’Université du Manitoba créent une chaire de recherche du Canada en soins palliatifs

    Le Dr Chochinov est nommé à ce poste et fait de l’Université un centre d’excellence en recherche sur les soins palliatifs.

  • Le Dr Harvey Max Chochinov cofonde le Portail palliatif canadien (PPC), dont il sera président pendant 16 ans

    Soins aux patients

    Le PPC devient la plateforme en ligne la plus complète au monde d’information et de soutien aux patients, aux familles et aux fournisseurs de soins sur des questions liées aux soins palliatifs et au deuil.

  • Le Dr Harvey Max Chochinov cofonde le Portail palliatif canadien (PPC), dont il sera président pendant 16 ans

    Soins aux patients

    Le PPC devient la plateforme en ligne la plus complète au monde d’information et de soutien aux patients, aux familles et aux fournisseurs de soins sur des questions liées aux soins palliatifs et au deuil.

  • Après avoir obtenu son doctorat, le Dr Chochinov est nommé professeur à la Division des soins palliatifs de la Faculté de médecine familiale de l’Université du Manitoba

    En même temps, il devient membre du Département des sciences de la santé communautaire.

  • Le Dr Chochinov publie son article sur le désir de mourir en phase terminale

    Soins aux patients

    L’article devient l’un des plus cités dans l’histoire de l’American Journal of Psychiatry.

  • De retour dans sa province natale, le Dr Chochinov devient professeur adjoint au département de psychiatrie de son alma mater

    En quelques années, il est nommé chef des Services cliniques et des Affaires universitaires du Département d’oncologie psychosociale.

  • De retour dans sa province natale, le Dr Chochinov devient professeur adjoint au département de psychiatrie de son alma mater

    En quelques années, il est nommé chef des Services cliniques et des Affaires universitaires du Département d’oncologie psychosociale.

  • Harvey Max Chochinov reçoit son diplôme de la Faculté de médecine de l’Université du Manitoba

    Il fait ensuite une formation postdoctorale en psychiatrie à l’Hôpital de New York et au Collège médical Cornell.

  • Harvey Chochinov reçoit son diplôme de la Faculté de médecine de l’Université du Manitoba

    Il fait ensuite une formation postdoctorale en psychiatrie à l’Hôpital de New York et au Collège médical Cornell.

1983

Le reflet d’eux-mêmes que les patients voient dans l’œil du fournisseur de soins est ce qui permet de prédire avec le plus de certitude si leur dignité est intacte ou non.