Naissance :

30 juin 1966

(Berwyn, Alberta)

Études :

PhD, Simon Fraser University (1994)

Prix et distinctions :

2019 : Prix Don Rix pour l’ensemble des réalisations, LifeSciences BC

2017 : Prix pour réalisations exceptionnelles en recherche sur le cancer, Alliance canadienne de recherche sur le cancer

Voir toutes les distinctions
Picture of Marco Marra

Il a cartographié le génome humain

Portrait of Marco Marra

Un chef de file novateur aux frontières de la recherche scientifique

Le projet international sur le génome humain (PGH), l’une des plus importantes collaborations scientifiques de l’histoire, a été lancé en 1990. Un distingué chercheur canadien, Marco Marra, maintenant chef du Département de génétique médicale à l’Université de la Colombie-Britannique et directeur du Centre Michael Smith de recherche sur le génome de BC Cancer, y participait. Dans leurs efforts vers l’offre d’une médecine personnalisée possible grâce à l’expansion des ressources consacrées à l’analyse du génome entier, Marco Marra et ses collègues réalisent pleinement la promesse stupéfiante d’une information génomique vastement élargie réalisée pour la première fois par le PGH. La nécessité de décoder régulièrement le cancer pour la recherche et les soins cliniques, et donc de découvrir des traitements personnalisés et même des remèdes, permet à Marco Marra et au Centre Michael Smith de faire avancer la lutte mondiale contre le cancer.

Faits saillants

Il est classé parmi les esprits scientifiques les plus influents au monde par Thomas Reuters et Clarivate Analytic de 2014 à 2018

Il est l’un des scientifiques les plus cités au monde en biologie moléculaire et génétique

Il a à son actif plus de 400 publications scientifiques et vulgarise ses recherches pour la sensibilisation du public

Il a cofondé le premier centre de génomique dans un hôpital de cancérologie

Il a découvert de nouvelles mutations du cancer et de nouvelles cibles thérapeutiques

Historique professionnel

Répercussions sur la vie aujourd’hui

Marco Marra est encore très actif et continue d’étendre l’application des sciences du génome à l’étude, la gestion et l’éradication des maladies. Comme deux personnes sur cinq développeront un cancer au cours de leur vie, les travaux du projet d’oncogénomique personnalisée permettent à des millions de personnes d’espérer que des traitements des cancers avancés seront découverts. Marco Marra a encadré de nombreux scientifiques et étudiants postdoctoraux qui fournissent maintenant l’expertise et les connaissances nécessaires pour poursuivre et réaliser la promesse de la révolution génomique grâce à l’innovation technologique, à l’amélioration de l’informatique et aux applications cliniques créatives.

Picture of Marco Marra

2021

  • Intronisation de Marco Marra au Temple de la renommée médicale canadienne

    Cérémonie virtuelle (devait à l’origine avoir lieu à Vancouver, C-B.)

  • Image courtesy of the University of British Columbia 325 x 230

    Le projet d’oncogénomique personnalisée de BC Cancer est mis sur pied sous la direction de Marco Marra

    Cancer

    Le projet représente l’une des premières applications en contexte clinique du séquençage du génome entier, utilisant des renseignements provenant de milliers de génomes et de transcriptomes de cancers individuels pour identifier des cibles thérapeutiques prometteuses chez les patients, influençant ainsi la prise en charge de leur maladie.

  • Marco Marra et son équipe ont été les premiers à rendre publique une étude génomique sur le cancer du sein et ses métastases

    Cancer

    Publiée dans la revue Nature, l’étude représentait les efforts de Marco Marra pour appliquer les connaissances de la génomique à des problèmes d’actualité dans la recherche sur le cancer.

  • Au plus fort de l’épidémie de SRAS, Marco Marra et son équipe de chercheurs parviennent à séquencer le coronavirus du SRAS, fournissant ainsi une base pour le développement d’un vaccin et de tests diagnostiques

    Cellules, génétique et génomique

    L’expérience du SRAS a démontré la puissance des sciences génomiques pour révéler des caractéristiques moléculaires essentielles des maladies.

  • Image courtesy of the University of British Columbia 325 x 230

    Marco Marra devient professeur agrégé au Département de génétique médicale de l’Université de la Colombie-Britannique

    À l’UCB, il cofonde et codirige le Genome Science and Technology Graduate Program.

  • Michael Smith se révèle un excellent mentor pour Marco Marra et le choisit pour lui succéder à la direction du GSC

    Cellules, génétique et génomique

    Sous la direction de Marco Marra, le Centre prend de l’expansion et compte maintenant plus de 280 scientifiques, stagiaires et employés.

  • Le Dr Michael Smith, un lauréat du Prix Nobel, et le Dr Victor Ling créent le Genome Sciences Centre (GSC) à Vancouver

    Marco Marra revient au Canada pour diriger l’équipe de cartographie et de séquençage du Centre.

  • Marco Marra obtient un doctorat en génétique à l’Université Simon Fraser

    Il passe ensuite les cinq années suivantes à la Faculté de médecine de l’Université de Washington en tant qu’associé de recherche postdoctoral et il s’implique dans les travaux du Projet sur le génome humain.

  • Début du projet sur le génome humain

    Cellules, génétique et génomique

    L’ampleur massive et sans précédent des données génomiques fournies par le PGH a révolutionné notre compréhension de la biologie des maladies, du cancer à la déficience cognitive.

1990

Marco Marra exemplifie l’innovation médicale canadienne à son meilleur