2014 LAURÉAT Max Cynader, PhD Cerveau et esprit, Cellules, génétique et génomique

Naissance :

24 février 1947

(Berlin, Germany)

Études :

PhD, Massachusetts Institute of Technology (1972)

Prix et distinctions :

2008 : Membre de l’Ordre du Canada

2007 : Ordre de la Colombie-Britannique

Voir toutes les distinctions
Picture of Max Cynader

Il a posé les bases qui nous ont permis de comprendre la plasticité du cerveau

Portrait of Max Cynader

Un neuroscientifique de premier plan qui a transformé notre perception de la nature du cerveau

Max Cynader est un porte-parole passionné de la santé du cerveau, qui a souvent recours à ses aptitudes inégalées de vulgarisation de concepts complexes pour susciter l’intérêt du public local, national et international. Il a montré l’extrême importance de la plasticité du cerveau en développement sur des processus aussi divers que le développement de la vision stéréoscopique binoculaire, l’apprentissage d’une nouvelle langue, l’apprentissage de la lecture et le développement de la capacité à poser un jugement moral.

Faits saillants

Sa recherche a été en grande partie responsable de l’attention que portent maintenant les politiques publiques et les médias à l’importance des premières années de la vie

Il est l’auteur de plus de 200 articles scientifiques et a présenté plus de 350 articles lors de congrès scientifiques nationaux et internationaux

Il est le chercheur principal du Réseau d’excellence canadien en matière d’accidents vasculaires cérébraux

Il est titulaire de plusieurs brevets

Il a contribué au développement de diverses technologies, notamment des produits de thérapie génique pour traiter les maladies du cerveau et une nouvelle « puce d’écoute » pour les appareils allant des prothèses auditives intelligentes aux systèmes avancés de dictée

Il a été demi-finaliste du Programme des astronautes canadiens

Historique professionnel

Répercussions sur la vie aujourd’hui

Max Cynader envisageait une médecine capable d’appliquer la découverte scientifique au soin des patients. Or, il est parvenu à concrétiser cette vision et c’est pourquoi son travail de recherche aura des répercussions pour les patients partout au Canada. Max Cynader continue à servir le public grâce à son aptitude à expliquer efficacement l’importance de la recherche sur le cerveau et à réunir des experts multidisciplinaires pour aborder les grandes questions en matière de santé du cerveau.

Picture of Max Cynader

2014

  • Intronisation de Max Cynader au Temple de la renommée médicale canadienne

    Kingston (Ontario)

  • Le Dr Cynader supervise l’expansion du Centre de recherche sur le cerveau

    Aujourd’hui, le Centre de santé du cerveau Djavad Mowafaghian est situé dans une installation de 147 500 pieds carrés.

  • En reconnaissance de son leadership en neuroscience, le Dr Cynader devient titulaire d’une chaire de recherche du Canada sur le développement du cerveau, poste qu’il occupe jusqu’en 2016

  • NeuroVir a été vendu à une entreprise de biotechnologie allemande qui a intégré la technologie de NeuroVir dans des essais cliniques

    Cerveau et esprit

    Le Dr Cynader est l’un des chercheurs fondateurs de NeuroVir, une entreprise de biotechnologie établie à Vancouver dans le but de mettre au point des produits de thérapie génique pour le traitement des maladies du cerveau. Le Dr Cynader a également cofondé la Société de recherche Wavemakers.

  • Après une décennie à l’UBC, le Dr Cynader est nommé directeur fondateur du Centre de recherches sur le cerveau

    Cerveau et esprit

    Sous sa direction, le Centre devient une entité de premier plan en neurosciences, réunissant plus de 250 chercheurs.

  • Le Dr Cynader entre à l’Université de la Colombie-Britannique à titre de professeur et de directeur du Groupe de recherche en ophtalmologie

  • Pendant son séjour à l’Université Dalhousie, le Dr Cynader reçoit du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada la bourse E.W.R. Steacie qui reconnaît les jeunes scientifiques exceptionnels du pays

1979

Le rythme des découvertes continue de s’accélérer.