Naissance :

26 novembre 1952

Études :

MBBS, Bangalore University (1976)
DPhil, Oxford University (1980)
 

Prix et distinctions :

2020 : Médaille McLaughlin de la Société royale du Canada

2014 : Prix Gairdner Wightman

Voir toutes les distinctions
Picture of Salim Yusuf

Il a lancé des essais cliniques mondiaux novateurs pour la recherche sur les maladies du cœur

Portrait of Salim Yusuf

Un bâtisseur infatigable de la capacité mondiale en soins des maladies du cœur

Clinicien chercheur chef de file des essais cliniques pour l’Amérique du Nord dans ce domaine, ses recherches en épidémiologie dans plus de 60 pays ont montré que la majorité des maladies cardiovasculaires et cérébrovasculaires sont attribuables aux mêmes facteurs de risque. Ses études à grande échelle portant sur plusieurs centaines de milliers d’individus dans des douzaines de pays ont transformé la façon de prévenir, de traiter et de gérer certaines des maladies les plus mortelles au monde. 

Faits saillants

Avec Richard Peto et Peter Sleight, il a lancé les concepts d’essais et de méta-analyses simples mais de grande envergure

Il a coordonné l’essai ISIS qui a établi la structure des futurs travaux de collaboration internationale sur les maladies cardiovasculaires et démontré la valeur des bêtabloquants dans l’infarctus du myocarde

Il a participation à la découverte de nouveaux traitements pour les maladies du cœur, y compris les inhibiteurs de l’ECA, les antiplaquettaires doubles et les nouveaux agents antithrombotiques

Il a étudié l’influence de l’environnement, des politiques de santé et des systèmes de santé sur la mortalité attribuable aux maladies cardiovasculaires à l’échelle mondiale

Il a publié plus de 800 articles dans des revues à comité de lecture et il a été le deuxième chercheur le plus cité au monde en 2011

Historique professionnel

Répercussions sur la vie aujourd’hui

L’influence du Dr Yusuf sur les chercheurs du monde entier est peut-être l’un de ses héritages les plus durables. En impliquant les chercheurs dans des réseaux de collaboration et en fournissant une formation pratique en réalisation de projets de recherche productifs, il a contribué à approfondir la compréhension des principes clés qui sont à la base de la recherche en épidémiologie chez un nombre impressionnant de chercheurs postdoctoraux qui ont bénéficié de sa supervision directe. Grâce à ses recherches, à son enseignement et à la création de réseaux, le Dr Yusuf a rapproché la communauté mondiale de l’établissement de programmes internationaux de prévention des maladies cardiaques.

Picture of Salim Yusuf

2015

  • Le Dr Yusuf devient président de la Fédération mondiale des maladies du cœur

    Il a lance le Programme des leaders émergents dans 100 pays dans le but de réduire de moitié le fardeau des maladies cardiovasculaires à l’échelle mondiale d’ici une génération.

  • Salim Yusuf on stage receiving his award

    Intronisation de Salim Yusuf au Temple de la renommée médicale canadienne 

    Kingston (Ontario)

  • Il a crée la chaire HOPE Peace Through Health à l’Université McMaster et lance le premier cours universitaire Peace through Health au monde

    Outre ses contributions médicales à sa communauté, le Dr Yusuf milite aussi pour la paix.

  • Pendant un mandat de cinq ans, le Dr Yusuf est scientifique principal aux Instituts de recherche en santé du Canada

  • Le Dr Yusuf devient membre fondateur de la Heart Failure Society of America et est nommé au Conseil exécutif de la Société

  • Health Sciences Archives, McMaster University 325 x 230

    Le Dr Yusuf se déplace vers l’Université McMaster, où il établir un programme international de recherche sur les maladies cardiovasculaires et la prévention, qui aboutit à la création de l’Institut de recherche sur la santé des populations

    Cœur et vaisseaux sanguins

    Les travaux de ce groupe ont permis de mieux comprendre les facteurs de risque des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux à l’échelle mondiale.

  • Le Dr Yusuf passe aux National Institutes of Health à Bethesda, aux États-Unis

    Il devient un chef de file dans l’essai SOLV (établissement de la valeur des inhibiteurs de l’ECA dans le dysfonctionnement du VG) et l’essai DIG (clarification du rôle de la digitale).

  • Après avoir terminé ses études de médecine à Bangalore, le Dr Yusuf reçoit une bourse Rhodes pour étudier à Oxford

    Il termine son doctorat et trouve aussi le temps de représenter le Collège St. John’s au hockey.

1976

Ses recherches ont eu une incidence marquée sur les soins aux patients atteints de maladie cardiaque.